Equalling, Erasmus+Le projet EquALL(ING) aboutit à des premiers résultats au regard des échanges des pratiques entre professionnels.les sur les thématiques de l’égalité du genre et l’intersectionnalité : une banque d’activités avec des « best practices » a été établie, des discussions de groupes et des histoires de vie analysées, des compétences pour des enseignants et formateurs dans le champs de l’éducation des adultes avec une approche intersectionnelle dressées.

Ce mois-ci (Juin 2021) la 3ème réunion transnationale du projet a eu lieu. La réunion était divisée en deux sessions, la première dédiée à la coordination du projet et la seconde pour travailler sur les outils pédagogiques : analyse de la réalité intersectionnelle des apprenantes adultes (souvent migrantes, femmes âgées, et/ou sans qualifications),  banque d’activités de « best practices », décalogue des compétences dans une approche intersectionnelle pour les formateurs.trices et les premières étapes d’un programme de formation sur le même sujet.

 

En raison de la situation COVID 19, la réunion a été organisé virtuellement, mais tous les partenaires européens étaient enthousiastes, proactifs et prêts à participer.
Pour la deuxième session de cette réunion les partenaires européens travaillaient ensemble sur les outils pédagogiques avec une approche ludique centrée sur les pouvoirs magiques que nous possédons tous 😉

Les résultats ont été plus que satisfaisants, car les participants.es ont trouvé

  • des multiples idées géniales pour concevoir des activités liées à l’égalité de genres, d’un point de vue intersectionnel
  • des pouvoirs magiques transformés en compétences concrètes pour les formateurs.trices  à adopter quotidiennement dans leurs cours
  • des lignes directrices pour une formation de formateurs sur l’intersectionnalité et l’égalité des genres dans la formation pour adultes

Les sept partenaires (Odyssée de Bordeaux, Orient Express de Vienne, CPIA Bari d’Altamura, CPEPA Cella, Topcoach SR de Bratislava, LUC de Celje et Centro de Profesorado de Teruel) ont su développer, durant cette période, un merveilleux sens de l’équipe, malgré le manque de rencontres physiques et ont été efficaces pendant leurs séances de travail.

Maintenant, après presque un an de travail en ligne, il est temps de se préparer aux réunions en face à face. La prochaine aura lieu à Vienne en septembre. Tout d’abord, une réunion de coordination, suivi immédiatement par une session de formation pour les éducateurs.trices et/où formateurs.trices sur des outils créatifs et artistiques comme ressources pédagogiques lors du travail sur l’égalité des genres et l’intersectionnalité dans la formation tout au long de la vie.

Category
Tags

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut